La salamandre

Tanner, Alain. Metteur en scène ou réalisateur. Metteur en scène ou réalisateur

Edité par Tamasa. Paris - 1971

Rosemonde, l'insaisissable Salamandre, gagne sa vie en faisant des petits boulots. Soupçonnée d'avoir tenté de tuer l'oncle qui l'héberge, elle fait la Une des faits divers. Son histoire est confiée à un journaliste et à un écrivain, Pierre et Paul, chargés d'écrire le scénario d'un téléfilm. Mais la fantaisie de la Salamandre, son goût de vivre et sa définition de la vérité, ne répondent en rien aux définitions et aux critères d'une société standardisée... Ruptures de ton, effets de montage dans le récit, voix off. Du grand cinéma et du cinéma politique, magnifié par Bulle Ogier...

Contient un livret de 16 pages : "Autour de la Salamandre" textes et documents. Bonus : "Je pense à Alain Tanner" (19') par Jacob Berger. "Cinéma suisse : Alain Tanner" (26'), document. "Alain Tanner, seul Suisse à Cannes" (5')..

Faire une demande de réservation pour ce document dans votre bibliothèque (vous devez être connecté avec votre compte-lecteur pour pour formuler une demande) :
Faire passer une demande
Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le Milieu du monde. Jonas : Qui aura 25 ans en l'an 2000 | Tanner, Alain. Metteur en scène ou réalisateur

Le Milieu du monde. Jonas : Qui aura 25 ans en l'an 2000

DVD. Tanner, Alain. Metteur en scène ou réalisateur. 1976

Le milieu du monde : Un homme marié, candidat à des élections, s'éprend d'une émigrée italienne. Brève rencontre sur fond de critique sociale et de paysage hivernal. Jonas : Huit personnages se croisent huit ans après mai 68 : fil...

Fleurs de sang | Tanner, Alain. Metteur en scène ou réalisateur

Fleurs de sang

DVD. Tanner, Alain. Metteur en scène ou réalisateur. 2002

La relation douloureuse et troublante entre une mère et sa fille... Un émouvant portrait de femmes, habité par l'interprétation vénéneuse de Myriam Mézières, qui coréalise le film avec A.Tanner...Trailer..

Dans la ville blanche | Tanner, Alain. Metteur en scène ou réalisateur. Metteur en scène ou réalisateur

Dans la ville blanche

DVD. Tanner, Alain. Metteur en scène ou réalisateur. Metteur en scène ou réalisateur. 1983

Paul débarque et déserte. Il aime Lisbonne. Il aime aussi deux femmes en même temps. Cette halte est une pause dans sa vie qu┐il voudrait sans doute changer. Muni d┐une caméra super-huit, il se filme ainsi que les rues et le port....

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Une ôde à la Liberté 5/5

    Pierre, journaliste Genevois, sollicite l’aide de son ami Paul, maçon vaguement écrivain / écrivain vaguement maçon, pour écrire un scénario télé sur la tentative de meurtre supposée d’une certaine Rosemonde sur son oncle. D’un commun accord, les deux amis se répartissent la tâche : Pierre entamera la rédaction de l’histoire de manière documentaire, en retrouvant Rosemonde pour mieux l’interviewer, enquêter sur son passé et sa vie actuelle, tandis que Paul s’attaquera à l’histoire de manière romancée, en imaginant la vie de la suspecte. Mais Rosemonde, jeune fille de son époque, insaisissable et rebelle, ne compte pas se laisser apprivoiser si facilement… Nous sommes en 1971, la Nouvelle Vague fait des émules jusqu’en Suisse. C'est le deuxième film d'Alain Tanner ( Les Années lumière (1981), Grand prix au Festival de Cannes, ou Dans la ville blanche (1983), César du meilleur film francophone). Ressorti en salle au printemps dernier, La salamandre n’a pas perdu de sa puissance. Le film se « crée » sous nos yeux, par les deux personnages principaux. Bulle Ogier est parfaite en jeune femme incapable de se soumettre à l'ordre de la société, insoumise et fragile à la fois. Ce film post 68, est un hymne à la liberté incarné par Bulle Ogier. Il dénonce cette société hypocrite et médiocre, engluée dans la marchandisation toujours plus croissante. Et nous fait entrevoir la révolution féministe au travers de cette héroïne hors norme. La mise en scène nous fais traversé tous les genres, du polar à la comédie de mœurs. Enfin la musique envoutante de Patrick Moraz finit de nous transporter. A voir absolument !

    par Valérie Brunelli-Pousse Le 23 août 2019 à 15:21