Spy Gone North (The)

Yoon, Jong-Bin. Metteur en scène ou réalisateur. Metteur en scène ou réalisateur

Edité par Metropolitan filmexport. Paris - 2018

Séoul, 1993. Un ancien officier est engagé par les services secrets sud-coréens sous le nom de code "Black Venus". Chargé de collecter des informations sur le programme nucléaire en Corée du Nord, il infiltre un groupe de dignitaires de Pyongyang et réussi progressivement à gagner la confiance du Parti. Opérant dorénavant en autonomie complète au coeur du pays le plus secret et le plus dangereux au monde, l'espion "Black Venus" devient un pion dans les tractations politiques entre les gouvernements des deux Corées. Mais ce qu'il découvre risque de mettre en péril sa mission et ce pourquoi il a tout sacrifié.

Making of. Bandes-annonces..

Faire une demande de réservation pour ce document dans votre bibliothèque (vous devez être connecté avec votre compte-lecteur pour pour formuler une demande) :
Faire passer une demande
Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • John Le Carré en Corée ! 5/5

    Le film raconte les péripéties d’un ancien officier de l’armée sud-coréenne, Park Suk-young, chargé par les services secrets de son pays, au début des années 1990, de ­recueillir des informations sur le programme nucléaire de la Corée du Nord. L’homme se rapproche, sous le couvert d’affaires commerciales à réaliser, des dirigeants du pays voisin. Avec son identité de businessman inoffensif, Park Suk-young, dont le nom de code était « Black Venus », réussira si bien son coup qu’il rencontrera Kim Jong-il, le leader mégalomane de la Corée du Nord. Cette histoire basée sur des faits réels est un film sur l'espionnage. On pense plutôt à John Le Carré qu'à James Bond en regardant ce film au suspens lourd et insoutenable. Cette histoire aux enjeux politiques énormes se déroule dans une neutralité aux apparences banales mais dans un réalisme stupéfiant. L'atmosphère du film est presque atone rendant le suspens encore plus pesant. L’intrigue du film met au jour un scandale : l’existence d’une alliance entre la Corée du Nord et une poignée de politiciens de la droite sud-coréenne, décidés à gagner les élections au prix de la trahison en pariant sur un réchauffement des tensions entre les deux pays. Tout se construit autour de cette amitié étrange entre cet agent infiltré et un fonctionnaire nord coréen. The spy gone north est un film politique habile où le pouvoir et la morale se confrontent sans détour.....De quoi nous faire réfléchir à la situation géopolitique actuelle....... Bravo à Yoon Jong-bin d'avoir enrichi le genre "espionnage" par ce film magnifiquement réalisé.

    par MD : Valérie Brunelli-Pousse Le 26 août 2019 à 10:41