D'os et de lumière

McCormack, Mike. Auteur

EditÈ par Grasset. Paris - 2019

Il est midi et les cloches retentissent dans un petit village d'Irlande. Assis devant la table de sa cuisine, Marcus Conway écoute la radio en lisant son journal. Pendant une heure et jusqu'au prochain bulletin d'information, il se plonge dans ses souvenirs, il désosse son passé, avec autant de minutie que d'émerveillement. Il se rappelle ses premières années d'homme marié, la naissance de ses enfants, les combats contre la corruption locale ou les dernières folies de son père. Puis ce jour où, comme une large partie de la population du comté, sa femme est prise de violentes douleurs. Marcus se souvient du trajet en voiture pour lui apporter des médicaments, et de sa vie qui s'est alors mise à vaciller... Avec tendresse et poésie, Mike McCormack nous raconte l'intimité d'un homme, de sa famille, et interroge les limites de nos démocraties modernes. Une lumière singulière jaillit de ce texte écrit d'un seul souffle, qui nous immerge dans les profondeurs de l'âme celtique.
RENTREEJANVIER

Voir la collection «En lettres d'ancre»

Autres documents dans la collection «En lettres d'ancre»

Faire une demande de rÈservation pour ce document dans votre bibliothËque (vous devez Ítre connectÈ avec votre compte-lecteur pour formuler une demande) :
Faire passer une demande
Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Solar Bones | McCormack, Mike. Auteur

Solar Bones

Livre. McCormack, Mike. Auteur. 2016

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Irlande : voix puissante 5/5

    Dans un petit village de l’ouest de l’Irlande, un homme se plonge dans ses souvenirs, seul à sa table, au son de l’angélus tout proche. Toute la complexité d’une vie défile, dans sa banalité apparente mais avec tous les doutes, regrets, secrets et questionnements. On voit aussi les bouleversements de la société, la corruption, les atteintes à la nature… Mais c’est surtout une formidable voix qui s’élève, sans un seul point (tel le flux de conscience du fameux irlandais James Joyce), un souffle qui nous emmène et nous porte, comme une incantation, et qui ne trouve sa résolution qu’à l’extrême fin. Un coup de poing poétique, quasi métaphysique, bref, un texte magnifique.

    par MD - Agnès Charré Le 26 juillet 2019 à 09:58